Connexion à votre espace personnel
 

Sondage OpinionWay pour la CASDEN : l’enseignant « déclencheur » de passion pour plus d’1 Français sur 4

A l’occasion du Salon de l’Education 2013 et alors que son programme « Parlons Passion » est diffusé chaque jour sur France 3 et France 5, la CASDEN a souhaité interroger les Français sur leur perception du métier d’enseignant et sur la « passion d’enseigner ».

Cette étude confiée à l’institut OpinionWay est analysée par le sociologue Ronan Chastellier, maître de conférences à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris.

Ainsi, pour plus d’1 Français sur 4, les enseignants sont des déclencheurs de passion et le métier a toujours très bonne réputation !

La passion, un « déterminant absolu » pour transmettre

 

Dans ce sondage OpinionWay pour la CASDEN, il ressort que pour plus d’1 Français sur 4, un enseignant a joué un rôle prépondérant, en inculquant une passion, voire une vocation.

Pour Ronan Chastellier, il y aurait une sorte d’interaction dynamique entre un enseignant et un élève qui serait « déclencheur » de passion ou de vocation.

« Cet enseignant serait un « concrétiseur », un de ces professeurs qui fait tout comprendre, qui communique de la manière la plus intérieure », estime Ronan Chatellier. « Parfois, un enseignant sait trouver le bon moment pour infléchir, faire basculer une vocation. On en parle peu de ce mérite d’éclaireur, mais il est réel. »

Les qualités d’un bon enseignant : être passionné, juste et charismatique

 

Pour 74 % des Français interrogés, un bon enseignant doit être passionné par son métier mais également par le domaine qu’il enseigne. C’est la seule façon de susciter la vocation qui sommeille en l’élève.

Pour Ronan Chastellier, l’enseignant est un véritable éclaireur à travers sa capacité à transmettre sa passion : « Pour les Français, l’enseignement n’est pas seulement le plein du maître qui se déverse sur l’élève. C’est bien plus complexe que cela. En plus d’une dimension passionnelle, les Français sentent bien qu’il faut un talent spécial, une aptitude exceptionnelle qu’on peut nommer passion, un volontarisme puissant où il faut déployer du charisme et de l’éloquence. Les « valeurs cœur » de l’enseignant sont pour les Français indispensables à tout enseignement, à qui ils attribuent une sorte d’efficience magique. »

Pour autant, « savoir se montrer juste » (qualité avancée par 73 % des Français interrogés) est aussi une qualité primordiale. Qualité mise en avant davantage par les femmes (78%) que par les hommes (68%), et par les plus anciens (83% pour les + de

65 ans) plus que par les jeunes (52% chez les 18-24 ans). Là encore, la maturité et l’expérience de la vie semblent influer sur la perception des Français.

Un enseignant doit également être sympathique (24%) et avoir de l’humour (17%) car il faut que ce soit ludique malgré une certaine sévérité nécessaire par moment (12%). 

Une profession bien perçue par les Français, signe d’engagement

 

53 % des Français interrogés encourageraient leurs enfants ou leurs proches à devenir enseignant. Cela montre l’excellente réputation du métier d’enseignant, qui apporte une réelle contribution à la société. Un métier qui serait vécu comme un engagement dans un monde où tout est souvent pensé « en termes de production, de monétarisation », conclut Ronan Chastellier. 

Retrouver les résultats complets de l’enquête 

 

Crédit photo : © Christophe Fouquin - Fotolia.com

Imprimer Envoyer Zoomer
Convertisseur F CFP / Euro
F CFP <>
S'abonner à la newsletter :