Connexion à votre espace personnel
 

Je fais des travaux d’économie d’énergie

Aujourd’hui, le respect de l’environnement est une préoccupation importante qui concerne chacun d’entre nous. Vous aussi, dans votre habitat, vous pouvez améliorer votre confort tout en faisant des économies d’énergie et en réduisant à terme vos factures énergétiques.


 

Si les constructions neuves prennent désormais en compte les questions d’économie d’énergie, ce n’est pas forcément le cas de votre logement si celui-ci a plus de dix ans. Saviez-vous que le simple fait de bien isoler les murs et les combles peut vous faire économiser plus de 25 % d’énergie ? Ou bien que les énergies renouvelables, en plein essor, sont le moyen de produire de l’électricité le plus respectueux de l’environnement et le plus économique ? Quels que soient votre logement, vos priorités ou votre budget, vous pouvez agir pour réduire votre consommation énergétique.

La rénovation thermique  

La rénovation thermique de votre logement vise à réaliser des économies sur vos dépenses énergétiques. Pour mener à bien ce chantier, il est conseillé de faire réaliser un diagnostic thermique. Il vous permettra de déterminer en priorité les travaux à entreprendre en fonction du gain énergétique attendu. L’isolation des combles, de la toiture, des fenêtres, des murs, des planchers ou le remplacement du système de chauffage concourent  ainsi à réduire de manière importante votre consommation d’énergie. En fonction de votre logement et de votre budget, plusieurs choix s’offrent à vous : isolation par l’intérieur, par l’extérieur, remplacement des fenêtres, installation d’une chaudière à condensation ou d’une chaudière « basse température »… Dans tous les cas, n’hésitez donc pas à faire établir plusieurs devis et à les comparer.

Les économies d'énergie

Le soleil reste la première source d’énergie renouvelable. C’est la raison pour laquelle la pose de chauffe-eau solaires, de panneaux photovoltaïques ou solaires peut être financièrement intéressante en dépit du coût des travaux. En effet le retour sur investissement d’une installation solaire est souvent inférieur à 20 ans. En revanche, des travaux d’économie d’énergie utilisant la force éolienne (récupération de la force du vent) ou géothermique (récupération de la chaleur du sol) nécessitent des investissements plus élevés pour un retour sur investissement souvent supérieur à 20 ans. Si l’option du solaire vous tente, comparez les devis que l’on vous soumettra et parlez-en autour de vous.
Pour en savoir plus, consultez le site internet du CLER (Comité de liaison énergies renouvelables), qui propose des fiches thématiques.  

Bien choisir mon artisan et mes matériaux 

Pour bien choisir l’artisan qui réalisera vos travaux, commencez par faire déplacer chacun des corps de métier concernés et faites établir plusieurs devis. Sélectionnez vos artisans en tenant compte de leurs références et recommandations ainsi que de leurs labels.
L’ADEME et le ministère du Développement Durable ont en effet mis en place la mention « Reconnu Garant de l’Environnement ». Celle-ci constitue un gage de qualité et de respect d’une série de normes en termes de performance énergétique. Depuis le 1erseptembre 2014, seuls les travaux réalisés par des entreprises et artisans RGE (1) peuvent être financés par l’éco-prêt à taux zéro (2). Depuis le 1erjanvier 2015, cette règle s’applique également au crédit d’impôt pour la transition énergétique.

Repérez plus facilement les entreprises recommandées pour réaliser des travaux d’économie d’énergie grâce aux labels RGE Certibat, RGE Eco artisans, RGE Qualifelec, RGE NF HQE, RGE Les pros de la performance énergétique ou tout autre label précédé de la mention RGE.

Pour en savoir plus, consultez la fiche de l’ADEME « Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux ». Pour trouver un professionnel RGE, consultez le site www.renovation-info.service.gouv.fr.
L’artisan que vous aurez retenu devra afficher ce label garant de qualité. Avant de signer votre devis, vérifiez que l’artisan est bien inscrit au Répertoire des métiers et qu’il dispose d’une assurance décennale. Celle-ci vous couvrira en cas de défauts ou mal façons pendant 10 ans

Pensez également à bien choisir vos matériaux pour tous vos travaux. Sachez par exemple qu’il existe des peintures naturelles qui respectent l’environnement et ne sont pas nocives pour la santé, tout en assurant un confort optimal. De même, préférez des isolants écologiques qui sont sans risque pour la santé (laine de chanvre, laine de coton, laine de lin, et même, plumes de canards !).

Les aides financières

Prime « Habiter mieux » pour les plus modestes :
L’ANAH (Agence nationale d’aide à l’habitat) participe, sous forme de subvention, à l’amélioration énergétique des logements achevés depuis au moins 15 ans. Le programme national « Habiter mieux » peut, sous conditions de ressources,  également aider les propriétaires occupants aux revenus modestes en situation de précarité énergétique.

Pour en savoir plus, consultez le guide « Les aides en pratique» publié par l’ANAH

Eco-prêt à taux zéro (2)
Depuis le 1er mars 2016, vous pouvez bénéficier à la fois du crédit d’impôt pour la transition énergétique et de l’éco-prêt à taux zéro (2) sans conditions de ressources. Vous pouvez également cumuler le crédit d’impôt avec les aides de l’ANAH, des collectivités territoriales (exonération de la taxe foncière, etc.) et les aides des fournisseurs d’énergie proposée aux ménages en situation de précarité énergétique.

Trouvez la liste des aides financières auxquelles vous avez droit en contactant le Point Rénovation Info Service le plus proche de chez vous au 0 808 800 700 (service gratuit + prix d'un appel) ou sur le site de Rénovation Info Service.

 

Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) :

Ce crédit d’impôt vous permet de déduire de vos impôts sur le revenu 30 % des dépenses éligibles pour certains travaux d’amélioration de la performance énergétique. Si le crédit d’impôt est supérieur au montant de l’impôt dû, ou si vous êtes non imposable, l’excédent est remboursé.

Les dépenses payées sont prises en compte uniquement pour les logements achevés depuis plus de deux ans. Ces dépenses, sur une période de 5 ans jusqu’au 31 décembre 2016, sont plafonnées à 8 000 € pour une personne seule et 16 000 € pour un couple soumis à une imposition commune. Le plafond est majoré de 400 € par personne à charge.

Pour pouvoir bénéficier du crédit d’impôt, les équipements doivent être fournis par l’entreprise ou son sous-traitant qui effectue leur installation. Par ailleurs, certains travaux doivent être impérativement réalisés par des professionnels Reconnu garant de l’environnement (RGE).

Les prêts que vous propose la CASDEN

Pour concrétiser votre projet, la CASDEN vous propose plusieurs offres de prêts pour vous aider à financer ces travaux. S’il s’agit de travaux visant à réduire la consommation d’énergie de votre logement, l'Eco prêt à taux zéro (2) est fait pour vous ! Pour pouvoir prétendre à son obtention, vous devrez faire réaliser par un professionnel un "bouquet de travaux" c’est-à-dire un ensemble de travaux cohérents, liés à l’amélioration énergétique du bâtiment, s’il a été construit avant le
1er janvier 1990, et après le 1er janvier 1948 pour l’option « performance énergétique globale ».

Si vous avez des Points CASDEN (3), le Prêt Travaux CASDEN(4) peut vous apporter un financement quelle que soit la nature des travaux (amélioration, entretien, économie d’énergie – en dehors de toute acquisition immobilière simultanée – à l’exclusion des travaux d’agrandissement, financés par un prêt immobilier).

Et qu’ils soient réalisés par vous-même ou par un professionnel, pour vos petits travaux inférieurs à 5 000 €, vous pouvez également les financer avec le Prêt Personnel CASDEN(4), sans aucun justificatif d’utilisation !

 

 

Si vous souhaitez réaliser des travaux d’isolation, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt pour la transition énergétique, à condition que les travaux soient réalisés par une entreprise et que votre habitation soit achevée depuis plus de deux ans. 

Le montant des dépenses ouvrant droit au crédit d'impôt est plafonné à 8 000 € pour une personne seule et 16 000 € pour un couple, majoré de 400 € par personne à charge. Pour l’isolation des parois opaques, la fourniture du matériel et la main d’œuvre sont pris en compte dans les dépenses éligibles. Ces dépenses sont prises en compte dans la limite d’un plafond de 150 € TTC par m2 (isolation par l’extérieur) et 100 € TTC par m2 (isolation par l’intérieur).

(1) Pour la réalisation des travaux visés au 1°) et au 2°) de l'article R 319-16 I. du code de la construction et de l'habitation.

(2) Pour le financement de travaux d'amélioration de la performance énergétique du logement en dehors de toute acquisition simultanée de celui-ci, sous réserve du respect des dispositions règlementaires relatives à l'Eco-prêt à taux zéro et d'acceptation de votre dossier par la CASDEN Banque Populaire. Vous disposez d'un délai légal de rétractation pour renoncer au crédit. La prise en charge des intérêts correspondant à votre emprunt est entièrement assurée par l'Etat. En cas de travaux réalisés concomitamment à l'acquisition du logement, le prêt relève des dispositions des articles L313-1 et suivants du code de la consommation applicables en matière de prêt immobilier (l'emprunteur dispose d'un délai de réflexion de 10 jours avant d'accepter l'offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l'obtention du prêt. Si celui-ci n'est pas obtenu, le vendeur doit rembourser les sommes versées). Dans cette hypothèse, reportez-vous aux conditions applicables aux prêts immobiliers CASDEN.

(3)  Les Points sont comptabilisés chaque fin de mois.

(4) Offre soumise à conditions, sous réserve d'acceptation de votre dossier par l'organisme prêteur, la CASDEN Banque Populaire. L'emprunteur dispose du délai légal de rétractation. 

 

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.


Imprimer Envoyer Zoomer

Pour en savoir plus Pour en savoir plus

Consultez

Le site de l’ADEME, pour toutes les questions liées à la maison écologique et à son financement, avec de nombreux guides conseil à télécharger. 
Le site du ministère de l'Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement.
Le site de l’Agence nationale de l’habitat, qui propose des guides pratiques pour vos travaux d’amélioration de l’habitat. Il répertorie également les aides que propose l’ANAH.

Retrouvez d'autres articles sur le même thème dans nos rubriques :  

 Je pense habitat durable  et  Je veux transformer ma maison.

Convertisseur F CFP / Euro
F CFP <>
S'abonner à la newsletter :